Actualités

Restez informés de notre activité

Le laboratoire Microsept vous informe

Toutes les actualités

Afficher :
Publié le mardi 24 janvier 2017 dans Événements
Microsept vous rappelle : Avis relatif à la consommation de betteraves crues rapées
Pays-de-la-Loire, 45 cas de Toxi-Infections Alimentaires Collectives (TIAC) dus à la consommation de betteraves crues   Suite à ces récents cas d'intoxication, Microsept vous rappelle l'avis publié le 27 novembre 2014 par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), relatif aux recommandations faites concernant la consommation des betteraves lorsqu'elles sont crues. L'Anses recommande de ne pas servir de betteraves crues dans les restaurants collectifs des établissements d'enseignement (écoles, collèges, lycées, ...) et des maisons de retraite et EHPAD. Cette recommandation ne s'applique cependant pas aux établissements de restauration commerciale. Il ne s'agit néanmoins là que de recommandations et non d'obligations.   Pour toutes questions concernant l'hygiène et la salubrité de vos préparations, Microsept reste à votre disposition pour effectuer des analyses microbiologiques, vous apporter des conseils au travers d'audits hygiène et vous proposer des formations sur mesure adaptées à vos besoins.  
Lire la suite
Publié le lundi 09 janvier 2017 dans Événements
Contrôles officiels restaurateurs et transparence
Transparence dans les contrôles officiels   Le décret n°2016-1750 organisant la publication des résultats des contrôles officiels en matière de sécurité sanitaire des aliments a été publié le 17 décembre au Journal Officiel. A partir du 3 avril, suite aux contrôles officiels (qui seront réalisés à partir du 1er mars), les résultats seront consultables sur le site ww.alim-confiance.gouv.fr. Le décret concerne tous les établissements de la chaîne alimentaire (abattoirs, commerces, restaurateurs). Les professionnels seront informés des résultats du contrôle avant leur affichage sur le site. Les professionnels auront également la possibilité d'afficher les résultats du contrôle dans leur établissement, de manière volontaire, pour informer le consommateur. Les pays européens qui ont déjà mis en oeuvre ce dispositif de transparence ont constaté une amélioration du niveau sanitaire des établissements.  
Lire la suite
Publié le mercredi 04 janvier 2017 dans Événements, Services
Dérogation pour les produits fermiers
Depuis le 13 décembre 2016, le règlement européen 1169/2011 impose d’indiquer sur l’étiquetage de produits alimentaires, les valeurs nutritionnelles pour tous les produits préemballés. Cependant, depuis le 1er janvier 2017, la plupart des produits dit « fermiers » seront exemptés de tableau de déclaration nutritionnelle. Le syndicat FNSEA s’est dit satisfait et considère cette flexibilité comme une victoire pour des milliers de producteurs qui ont un savoir-faire, mélange de tradition et modernité et à qui il n'était pas nécessaire de rajouter des contraintes supplémentaires ».
Lire la suite
Publié le mercredi 04 janvier 2017 dans Événements
Nouveaux logos nutritionnels
Information nutritionnelle simplifiée   Pour rappel, depuis le 13 décembre 2016, le règlement européen n°1169/2011 concernant l’information du consommateur sur les denrées alimentaires (INCO) rend obligatoire dans tous les États membres la « déclaration nutritionnelle ». L’étiquetage dit « simplifié », logo nutritionnel actuellement en cours d’élaboration par le gouvernement, restera en revanche volontaire et donc soumis au bon vouloir des industriels.  
Lire la suite
Publié le mardi 03 janvier 2017 dans Événements, Services
Actualités 2017 sur l'étiquetage
ORIGINES DU LAIT ET DES VIANDES   A compter du 1er avril 2017, l’origine des laits et des viandes devra obligatoirement être indiquée sur l’étiquetage des produits alimentaires transformés et les briques. Ces labels ne concerneront que les produits bruts ou issus des productions françaises. Jusqu’à présent, les indications sur les origines des produits n’étaient affichées sur l’emballage que de façon volontaire par l’industriel.  L'étiquetage du pays de naissance, d'élevage, d'abattage et de transformation des animaux utilisés devra obligatoirement être inscrit sur les plats cuisinés contenant du lait et/ou de la viande, mais aussi sur les classiques briques de lait. Pour prétendre à l’appellation « origine France » et pouvoir utiliser les logos visible sur l’image, le produit devra obligatoirement provenir d’un circuit intégralement français.   Précisions :    Concernant les plats cuisinés, l’obligation d’étiquetage ne concernera que ceux où la viande intervient à plus de 8 %.  Pour le lait, il devra être un ingrédient présent à hauteur de 50 % minimum pour bénéficier d'une traçabilité écrite.  
Lire la suite